fbpx

Quand partir aux iles Grenadines ?

Croisière Catamaran Grenadines

Vous avez choisi Saint-Vincent-et-les-Grenadines comme votre prochaine destination de vacances ? Vous voulez partir aux îles Grenadines au meilleur moment pour en profiter au maximum ? Ce type de destinations tropicales possède un cycle de saisons qui est différent de celui que l’on connaît en France. Il est donc normal de s’interroger sur quand partir aux îles Grenadines. L’équipe Crewz vous donne toutes les informations à connaître sur la météo aux Grenadines. Vous pourrez ainsi choisir la période qui vous convient pour faire votre croisière aux Grenadines et découvrir ce petit coin de paradis !

Croisière Catamaran Grenadines

Le climat aux Grenadines, ce qu’il faut savoir pour votre croisière en catamaran

Les îles de Saint-Vincent-et-les-Grenadines sont situées dans les Caraïbes et ont par conséquent un climat de type tropical. Ce climat se caractérise par deux saisons bien distinctes : une période sèche et une saison des pluies. La grande différence entre ces deux périodes est le niveau de pluie. Comme vous l’avez deviné, en saison humide, les pluies sont plus fréquentes qu’en saison sèche. En revanche, les températures sont stables tout au long de l’année et oscillent entre 26 et 30 °C. 

Saint-Vincent-et-les-Grenadines bénéficie des alizées toute l’année. Ainsi, les températures, mêmes chaudes, ne donnent pas la sensation d’étouffer. Vous apprécierez ce filet d’air salvateur, en particulier lors de vos randonnées sur terre.

L’archipel n’étant pas très étendu en surface, il n’existe pas de grosses différences de climat entre le sud et le nord de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Toutefois, pour être précis, l’île de Saint-Vincent est relativement plus arrosée que l’archipel des Grenadines. Là encore, la différence est mineure. Tout dépend d’ailleurs de quel coin l’on parle de Saint-Vincent (en altitude ou pas). Les villes de Kingstown, Georgetown, Barrouallie, Chateaubelair, Layon et Port Elizabeth sont réputées pour bénéficier du meilleur climat. La météo y est favorable la plupart du temps, au moins 11 mois par an. Les eaux, quant à elles, sont toujours à une température idéale pour la baignade.

Partez l’esprit tranquille en croisière aux iles Grenadines ! Quelle que soit la période que vous choisissez, vous passerez des vacances incroyables et ramènerez des souvenirs impérissables de votre voyage. Toutefois, suivant les activités que vous souhaitez faire durant vos vacances, certaines périodes s’avèrent meilleures que d’autres. Nous vous donnons ci-dessous toutes les informations que vous avez besoin de connaître. Parlons tout d’abord des cyclones et des ouragans aux Grenadines.

Les cyclones et ouragans aux îles Grenadines

Le risque cyclonique aux Grenadines est présent. Avec les changements climatiques observés, la vitesse moyenne des vents et des précipitations est en augmentation. Des études établissent que le territoire de Saint-Vincent-et-les-Grenadines fait partie des zones qui ont une probabilité élevée d’être frappé par un cyclone ou un ouragan. Pour autant, les Grenadines ne font pas partie des territoires les plus à risque des Caraïbes. Ainsi, un rapport de l’UNESCO établissait une probabilité de 13 % environ quant au risque qu’un cyclone frappe le territoire des Grenadines au cours d’une année. Si ce risque n’est pas négligeable, il est bien inférieur à celui évalué en Jamaïque ou aux Bahamas par exemple.

D’ailleurs, l’histoire parle pour Saint-Vincent-et-les-Grenadines. En effet, aucune tempête majeure n’a frappé la zone depuis 60 ans. Certes, des tempêtes ou des ouragans ont eu lieu ces derniers années. Toutefois, ils n’ont pas occasionné de pertes humaines. Le dernier ouragan important à ce jour est probablement l’ouragan Ivan en 2004. Neuvième tempête tropicale de l’année, ce fut également l’ouragan le plus violent qui a touché principalement Grenade, la Jamaïque et Grand Cayman. Sur Saint-Vincent-et-les-Grenadines, il a causé de nombreux dégâts matériels avec une soixantaine de maisons détruites et un préjudice estimé autour de 40 millions de dollars américains.

La saison des cyclones aux Grenadines s’étend de septembre à octobre. Récemment, il a été observé certaines tempêtes en décembre également. Cela signifie-t-il alors qu’il ne faut pas partir entre septembre et octobre ? On serait tenté effectivement de déclarer cette période comme non opportune pour le tourisme. De cette manière, vous ne prendrez aucun risque. Même si l’histoire récente ne montre aucun phénomène climatique qui aurait mis en danger la vie humaine, on ne saurait être trop prudent. D’autant plus, qu’en voyageant en catamaran, vous êtes plus sujet aux aléas climatiques. 

Toutefois, comme mentionné précédemment, il faut tout d’abord garder à l’esprit que les Grenadines ne sont que très peu touchées par de gros phénomènes climatiques. De plus, lorsqu’une tempête a lieu, elle ne dure jamais longtemps. Autrement dit, une tempête n’est pas forcément plus handicapante pour vos vacances que plusieurs jours de pluie.

Croisière Catamaran Grenadines

Voyage aux îles Grenadines, La saison sèche

La saison sèche a lieu entre janvier et avril. Bien que janvier puisse être encore un peu pluvieux, les autres mois sont relativement secs. En particulier, le mois de mars enregistre le plus faible pourcentage moyen de jours avec pluie sur un mois avec 32 %. 

C’est une période idéale pour visiter les Grenadines. L’ensoleillement est exceptionnel et les températures chaudes. Le soleil donne une réverbération incroyable au sable blanc fin des plages des Grenadines. Il rend les eaux encore plus limpides, ce qui vous permet de pouvoir observer facilement les coraux et hippocampes. Si votre programme inclut une randonnée au sommet de la Soufrière, alors nous vous suggérons de programmer votre croisière all inclusive en catamaran aux Grenadines à cette période. 

Cette saison est également idéal pour ceux qui pratiques le Kitesurf, il y a de très nombreux spots de kitesurf aux iles Grenadines, pour tous niveaux, vous trouverez également de nombreuses écoles sur place qui proposent des cours individuels ou en groupe

Durant la saison sèche, la végétation sur les pans de la Soufrière est luxuriante et abondante avec des fleurs de différentes couleurs. De plus, à cette période, la plupart des fruits sont mûrs, ce qui vous permet de faire de la cueillette au cours de vos randonnées. Par contre, si vous craignez la chaleur, peut-être trouverez-vous plus confortable de partir durant la saison des pluies…

Partir aux îles Grenadines, la saison des pluies (ou humide)

La saison des pluies s’étend de mai à décembre. La période est plus humide et les précipitations sont plus abondantes et fréquentes. Le pourcentage moyen de jours avec pluie sur un mois varie entre 38 et 60 %. En particulier, les mois de juillet, août, octobre et novembre sont ceux qui enregistrent une pluviométrie maximale.

Repas sur la plage

Durant cette période, l’île de Saint-Vincent est légèrement plus arrosée que les îles des Grenadines. Ainsi, les villes de Port Elizabeth, Lovell ou Clifton sont à privilégier comparées à Kingstown, Georgetown ou Fancy. Autrement dit, si vous partez à cette période, peut-être voudrez-vous planifier davantage d’escales dans les Grenadines qu’à l’île de Saint-Vincent.

Compte tenu qu’elle est plus humide, cette saison attire moins les touristes. Les plages et les établissements sont donc moins bondés. La plupart des infrastructures temporaires qui bordent le littoral et qui ont été installés à l’occasion de la saison sèche sont démontés. Vous bénéficierez donc d’une plus grande tranquillité pour découvrir ce petit paradis

Ne voyez pas la saison humide comme une période où le ciel est gris et la météo pluvieuse. Bien que ce soit une période plus humide, les précipitations (lorsqu’il y en a) sont aussi fortes que brèves. De plus, elles sont généralement cantonnées en fin de journée. Autrement dit, il y a peu de risque pour qu’elles ruinent vos vacances et votre voyage. Elles sont même bienvenues pour quelqu’un qui craindrait la chaleur. En effet, ces précipitations de fin de journée permettent quelque peu de baisser la température afin d’apprécier davantage la nuit.

De plus, c’est la période où les baleines à bosse viennent se nourrir de plantons. Vous aurez également davantage de chances d’observer des tortues de mer durant la période humide. Donc, si votre objectif est d’observer la faune sous-marine et ces animaux en particulier, privilégiez un départ entre mai et décembre. 

Mais la période est également propice à l’observation d’une autre espèce… ! En effet, il faut savoir qu’à cette période, de nombreuses célébrités se rendent sur l’île Moustique ou dans leurs villas de luxe privées à Saint-Vincent-et-les-Grenadines ! En faisant votre croisière en catamaran aux Grenadines entre mai et décembre, vous aurez donc plus de chance de croiser du beau monde aux bars, casinos ou boîtes de nuit de l’archipel !

Vous l’avez sûrement compris, la période pour partir en croisière aux Grenadines dépend de ce que vous souhaitez faire. Dans tous les cas, retenez que la météo est clémente toute l’année à Saint-Vincent-et-les-Grenadines. De plus, l’eau reste toujours à une température idéale. C’est déjà une belle perspective, n’est-ce pas ?! Pour aller plus loin, vous trouverez ci-dessous ce que vous avez à retenir pour savoir quand partir aux îles Grenadines :

  • La saison des cyclones et des ouragans est située en septembre et octobre
  • La saison sèche, janvier à avril, est propice à la baignade et au snorkeling
  • La saison des pluies, mai à décembre, est plus humide mais plus calme pour la balade et propice à l’observation des baleines à bosse et tortues de mer.